AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (peter) when there's a smile in your heart there's no better time to start.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Rôle : Peter Pan
Messages : 167
Date d'inscription : 11/10/2012
Job : lycéen.
Pseudo : lovely turtle.
Célébrité : louis tomlinson.


MessageSujet: (peter) when there's a smile in your heart there's no better time to start.   Ven 12 Oct - 1:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Baësyl-Noàm Peter Johnson
mesquin généreux prétentieux rusé


Réalité

Ici, c'est la réalité, comme vous et moi nous en doutons. Moi, je m'appelle baësyl-noàm peter johnson et j'ai 17 ans puisque je suis né(e) le 16 octobre 1995. En effet, mes je suis né ici, à Fairview et je suis originaire du quartier lake avenue. Mon signe particulier est la couleur de ses yeux passe du bleu au vert lorsqu'il sourit ou prépare un mauvais coup et qu'on soit clair, je suis situation amoureuse. Ah j'oubliais, je suis en dernière année de lycée et je vis avec mes parents. Pour finir, je suis dans le groupe don't need wings to fly.
Conte

C'est en traversant la Lune pour faire la transition entre Neverland et monde réel que Peter a atterri à Fairview. Plus connu sous le nom de Peter Pan là d'où il vient, il n'a aucun souvenir du pouvoir qu'il exerçait sur ce pays où les adultes étaient considérés comme des ennemis. Peter n'avait ni parents, ni lois; voué à rester un éternel enfant, il n'était pas programmé pour les sentiments tels que l'amour ou la peur et ne se posait aucune question. Toujours accompagné de sa fidèle Clochette, il ne laissait personne indifférent. Tombé dans le monde réel alors qu'il cherchait son ombre qui s'était enfuie une fois de plus; il a fait découvrir son monde aux enfants de la famille Darling. Malheureusement, ceux-ci ne sont pas restés & Peter découvrit ce qu'était le manque bien malgré lui.
caractère

Mesquin et rusé, Peter possède plus d'un tour dans son sac. Ces deux traits couplés à son habileté légendaire hérité de sa vie antérieure et sa facilité à se sortir de situation inextricable font sa notoriété. Bien qu'il aurait pu utiliser son intelligence pour le bien de tous; il préfère de loin la mettre au profit de quelques bêtises. De quoi faire l'imbécile entre deux cours, c'est toujours plus facile de se faire remarquer en faisant l'idiot.
Prétentieux et insolent, il met un point d'honneur à jouer de ses ruses pour placer les adultes dans des situations délicates. Et il s'en vante. Tout le monde sait à quel point il a horreur de l'autorité; les adultes le "répugnent" et il n'arrive pas à s'y faire. Enfant unique; il n'a pas de mal à faire accepter ses moindres caprices à la maison.
Généreux il n'est pas du genre égoïste et n'hésite pas à partager tout ce qui lui appartient. Tant qu'on reste dans le domaine du matériel ... car oui, la jalousie est un sentiment qu'il ne fait que découvrir avec l'adolescence. Il a horreur de voir qu'on lui vole ses amis. Et par-dessus tout, il aime qu'on lui rende sa loyauté sans faille.
Naïf et inexpérimenté, à chaque pas qu'il fait, on sent cette réticence de "la toute première fois". Il découvre beaucoup de choses encore à son âge et a du mal à gérer ses émotions. Il vous est possible de lui faire croire des choses stupides et il est capable d'essayer d'attraper une étoile au lasso. Il a encore 12 ans, dans sa tête.
Tétu et insouciant, Peter n'en fait qu'à sa tête et ce sans jamais se soucier de quoi que ce soit. Grand adepte de l'optimisme, tout fini toujours bien dans son monde. D'où son goût prononcé pour les histoires qui ont une fin heureuse.
Cachottier, Peter n'accepte pas sa dyslexie prononcée et la cache aux yeux de tous. Sauf d'un professeur qui a déceler ce petit secret. Tous les autres le considère comme un gamin insolent, ses camarades comme une sorte de héro. C'est assez risible parce que, Peter n'a pas demandé à devenir dyslexique. Et il n'est pas prêt de dévoiler cet handicap.

derrière l'écran

pseudo / prénom : capucine / lovely turtle.; âge : 16 ans su²; sur ton avatar, c'est qui ? choucroute sur le côté sassy tomlinson ; tu viens d'où ? réunion island rpz; tu penses quoi du forum ? il est vraiment dégueulasse ; comment tu l'as découvert ? ; un dernier petit mot doux ?


Dernière édition par B.-N. Peter Johnson le Sam 13 Oct - 17:38, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calmdownyourtits.tumblr.com/

avatar

Rôle : Peter Pan
Messages : 167
Date d'inscription : 11/10/2012
Job : lycéen.
Pseudo : lovely turtle.
Célébrité : louis tomlinson.


MessageSujet: Re: (peter) when there's a smile in your heart there's no better time to start.   Ven 12 Oct - 1:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Tell me your story
Les lèvres gercées par le froid, Peter flotte à 5 centimètres du sol, tourbillonne au-dessus de l'étendue d'eau dissimulée au fond d'une grotte ténébreuse. Ici, rien ne lui veut du mal. La nature se plie à ses déplacements, les animaux se lèvent de bonne heure pour le voir danser avec le vent. « Clochette ! Je vais manquer de poussière, où es-tu ? » il se pose sur le sol et se gratte la tête, guettant la moindre lueur dorée. Plus le temps coulait, plus il sentait que la fée ne reviendrait pas. Désormais assis sur le sol, il entoura ses genoux de ses bras et appela encore. « Clochette ! Clochette dis moi où tu es, arrête de te cacher ! » Des larmes coulèrent sur ses joues; il n'aimait pas pleurer. Il enfouit sa tête dans ses genoux et continua de crier. Jamais. Jamais il ne retrouverait la sortie de cette grotte sans savoir voler. Alors qu'il criait une énième fois, un tremblement de terre commença à faire s'effondrer les voûtes de la grotte. Peter cria de plus belle, respiration saccadée, il se mit également à courir.
« Peter ! Calme-toi, arrête de trembler. Tiens, bois ! » le visage affolé de sa mère se dégagea petit à petit; passant du flou au net. Il sursauta, faisant tomber le verre. Il tremblait, de tout son corps. Puis, heureux d'avoir enfin échappé à ce cauchemar, il serra sa mère dans ses bras. « Encore un de ces cauchemars ? » elle demanda en lui frottant le dos. « Oui, toujours, ça va faire un an. Mais j'ai l'habitude, maintenant. » Il restèrent ainsi quelques minutes. Puis Peter dût se mettre en tenue pour l'école. L'école. Il maudissait cet endroit. Il maudissait les règles qu'on lui imposait et songeait toujours aux mille et unes façon de les contourner. Toutefois, les lendemains de nuits cauchemardesques, il avait l'âme aux questions qu'on a pour habitude de qualifier de stupide. Les question philosophiques telles que Pourquoi je suis moi ? ou Comment je suis arrivé ici ? alors tout le jour, Peter avait cet air absent. À l'heure du déjeuner, puisqu'il fallait échanger avec les autres, il s'était tourné vers Phoebe, celle qu'on pourrait lui qualifier de meilleure amie puisqu'elle savait tout de lui. « Si on était perdus dans une grotte, tu m'abandonnerais Phoebe ? » la blonde le fixait, interloquée, posa même une main sur son front. « C'est quoi cette question tordue Peter ? T'as fait un cauchemar c'est ça ? » il secoua la tête et plongea sa fourchette dans ses pâtes. « Non mais je veux dire ... Tu le ferais ou pas ? » elle rangea une mèche derrière son oreille, se mordit les lèvres et lui répondit. « Bien sûr que non. Je suis ta meilleure amie, je t'abandonnerai jamais. » Tout bien réfléchi, il trouvait sa question ridicule. Phoebe avait toujours été là. Et, elle le serait toujours. Ses sourires répandaient de la bonne humeur, cette fille aurait pu s'appeler Bonheur.

***
Le regard ancré dans celui du professeur, Peter se concentrait sur le tic-tac incessant de l'horloge placée dans le fond de la classe. Il ne bronche pas, se contente d'oublier ce que lui dit le professeur, de rendre banal le sermon. « Je vais être obligé de convoquer tes parents, Peter. » le concerné se leva, faisant tomber sa chaise dans son mouvement trop brusque. Des larmes de rage perlèrent sur ses joues. La mâchoire serrée, il répondit avec hargne « Je vous ai dit que j'arrivais pas à lire les consignes, vous comprenez pas ? Vous pensez toujours que je me fous de votre gueule. C'est vrai, je le fais souvent. Mais je n'arriverai jamais à lire vos foutues consignes, les lettres se mélangent, les mots sont coupés je ... le dîtes surtout pas à mes parents. Personne à besoin de savoir ça. » le professeur baissa ses lunettes, interloqué par la soudaine prise de conscience du garçon. Alors c'était donc ça. Peter ne fichait rien, ne s'en sortait qu'en Maths, à l'oral, qu'en langues. Et quand on en venait à la rédaction, à la lecture approfondie de consignes précises, il coinçait et rendait une copie blanche. Peter était profondément atteint de dyslexie. Et pour rien au monde il n'aurait révélé ça. « Mais Peter, tu ne peux pas garder ça pour toi ... » les yeux plissés, il fixa de ses iris devenus verts ceux noirs comme le charbon du professeur. Son air changea du tout au tout, il passa de la colère à l'hésitation. « S'il vous plaît m'sieur, gardez ça pour vous. Je ferai des efforts, tout seul je ... je veux juste que personne le sache, surtout pas mes parents. » Derrière son bureau, l'homme tendu la main et acquiesça positivement. « Tu me promets de faire de ton mieux pour te sortir de cette dyslexie ? » Peter saisit sa main et accepta. C'est en ouvrant la porte de la salle qu'il heurta quelqu'un. « Pas fichue d'être un minimum discrète, Wen. » la jeune fille se frotta la tête et attrapa la main que lui tendait Peter, les yeux plissés. « Je veux juste t'aider moi. » dit-elle en replaçant ses cheveux. Peter avait l'air en colère, elle n'aimait pas le voir en colère. Les garçon fit volte-face, le regard furieux, furieux de savoir qu'elle avait peut-être entendu une bribe de la conversation. « C'est pas m'aider que d'écouter aux portes au moindre problème ! » « Si tu veux tout savoir, j'ai rien entendu. Pas la peine de t'emporter. » Peter ouvrit la bouche. Se ravisa. Puis il serra si fort Wendy dans ses bras qu'elle eut presque peine à respirer. « Désolé, t'es une super amie Wen, vraiment, y'en a pas deux comme toi. » Même si au fond de lui, tout ce qu'il espérait, c'était qu'elle n'ait vraiment pas entendu ce qui s'était dit dans cette salle. Il essayait de se rassurer, de se dire qu'il valait mieux que ça soit elle, elle sait garder sa langue, même si elle joue les consciences raisonnables, elle sait garder un secret. « D'accord Peter, tu peux me lâcher maintenant ? J'aimerai bien aller en cours. »


Dernière édition par B.-N. Peter Johnson le Dim 14 Oct - 17:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calmdownyourtits.tumblr.com/

avatar

Rôle : Peter Pan
Messages : 167
Date d'inscription : 11/10/2012
Job : lycéen.
Pseudo : lovely turtle.
Célébrité : louis tomlinson.


MessageSujet: Re: (peter) when there's a smile in your heart there's no better time to start.   Ven 12 Oct - 1:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Tell me your story
« Peter ! Peter ! » « Hmmm ? » il balbutia, à peine éveillé, dérangé par la lumière agressive du soleil. La télé allumée, la télécommande tombée sur le sol, les piles ayant roulé sous le fauteuil. « Tu me lis une histoire ?! » Peter sursauta, comme s'il venait soudainement de revenir à la réalité. Il se frotta les yeux, tira les rideaux et replaça les piles dans la télécommande. Plus jamais de baby-sitting, plus jamais! Il passa une main paresseuse dans ses mèches brunes, bâilla bruyamment sous les yeux brillants de la petite Téa qui quémandait son histoire depuis cinq bonnes minutes. « Peter ! S'il te plaît ! » « J'vais te mettre un dvd bouge pas me mignonne ... » il lui ébouriffa les cheveux ; si ce n'était pas pour dépanner sa maman qui faisait ses réceptions stupides à domicile, il ne serait pas chez les Forks à garder cette gamine. « Non non … je veux que tu me lises une histoire ! » Peter esquissa un sourire agacé, fit comme s'il n'avait rien entendu. Mais la petite blonde n'en était certainement pas à son premier caprice de princesse, elle tira sur son t-shirt et lui colla le livre contre le ventre. « Lis ! Peter lis pour moi ! » Peter se frotta les sourcils et souleva la fillette pour la poser sur le canapé. Il se mis à genoux et la regarda droit dans les yeux. « Je ne vais pas lire, tu vas regarder Caliméro et me laisser tranquille jusqu'à ce que tes parents reviennent. » les yeux bleus de la fillette se remplirent de larmes, elle se frotta les yeux et se mit à pleurer silencieusement sous les yeux de Peter. « Je … Téa ne pleure pas ! Je vais lire pour toi viens. » il lui tendit la main et attrapa le livre sous son bras. Lire. Comme toutes les gamines, elle aurait pas pu demander à Peter de lui brosser les cheveux ? De lui faire des tresses ? Non non … elle voulait sa stupide histoire. La fillette se hissa sur son grand lit à baldaquin, assise en tailleur pendant que Peter se débattait avec une chaise. Il se frotta la tête et fixa le livre. Les lettres semblaient se mélanger à chaque fois qu'il s’essayait à déchiffrer les phrases. Il claqua le livre pour le refermer ; tant qu'à faire, il pourrait très bien raconter un de ses rêves. Ils possédaient tout le potentiel d'une histoire fantastique. Il fixa la petite fille avec un regard malicieux, ses yeux virèrent au vert. « Et si je te racontais une autre histoire que ce qu'il y a dans ce fichu livre, hein ? » Après quelques secondes d'hésitation, la fillette acquiesça avec entrain. En un peu plus d'une dizaine de minutes, Peter venait de revisiter la chambre de la petite, transformant cette dernière en fée, se balançant aux mobilier, transformant les couettes en tentes et les lampes en soleils.

***



Dernière édition par B.-N. Peter Johnson le Mer 17 Oct - 19:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calmdownyourtits.tumblr.com/

avatar

Rôle : Peter Pan
Messages : 167
Date d'inscription : 11/10/2012
Job : lycéen.
Pseudo : lovely turtle.
Célébrité : louis tomlinson.


MessageSujet: Re: (peter) when there's a smile in your heart there's no better time to start.   Ven 12 Oct - 1:39

+3

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
second star to the right
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calmdownyourtits.tumblr.com/


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (peter) when there's a smile in your heart there's no better time to start.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(peter) when there's a smile in your heart there's no better time to start.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les chemins de la liberté (Peter Weir)
» D'Alexandre à Actium de Peter Green
» Master and commander (Peter Weir)
» Culloden (Peter Watkins)
» Nuit 3 (Peter Pettigrow )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feel The Magic :: Once upon a dream :: believe in magic :: welcome to fairview !-